Londres

Les joies de la vie londonienne

Posted by admin on juin 12, 2015
Europe, Londres / No Comments

Après un court séjour à New York, Mathilde a repris ses valises pour tenter l’aventure londonienne. Elle nous en dit plus sur ses découvertes de la capitale britannique.

Ce qui m’a motivée à partir à Londres ?

C’est surtout le fait qu’une amie à moi parte en stage là-bas. Comme j’avais envie de découvrir une ville en dehors de la France et d’améliorer mon anglais, c’était l’occasion parfaite.

Ce que j’aime le plus à Londres ?

C’est une ville cosmopolite où il y a toujours quelque chose à faire. Et même en étant une grande ville, il y a beaucoup d’espaces verts, de marchés, de promenades à faire etc. Et puis, les gens sont très polis et beaucoup plus respectueux qu’en France.

londres1

Avais-tu déjà vécu à l’étranger auparavant ?

L’année dernière, j’ai passé 2 mois et demi à New York. Ce que j’adore, c’est découvrir de nouvelles cultures, d’autres façons de penser, faire la connaissance de nouvelles personnes et se redécouvrir soi même en même temps que les autres le font. C’est un peu repartir de zéro.

Les choses à faire absolument à Londres ?

Se balader le long de la Tamise depuis le London Eye jusqu’au London bridge. Prendre un Thames Clipper pour passer en dessous du Tower bridge : je suis allée à Greenwich comme ça.

En été, je conseille de profiter des nombreux parcs. En automne, Hampstead Heath (c’est le plus grand dans le nord) est magnifique!

hampstead

Bruncher au Breakfast Club (celui de Old street est mon préféré) et de toute façon il faut absolument goûter un English breakfast. Honnêtement, ils sont bons quasiment partout.

Presque tous les musées sont gratuits donc quand on s’ennuie en hiver, c’est génial.

Les marchés sont aussi à visiter : Camden, Spitalfields, Borough market etc . Par contre, celui de Nothing hill est sympa seulement en été à mon goût. Prendre un bus et s’asseoir tout devant à l’étage : on en profite pour visiter le temps de notre trajet.

Il ne faut pas non plus manquer la relève de la garde. Certes, c’est cliché mais c’est à voir au moins une fois malgré la foule.

london6

Des endroits à conseiller pour tester les spécialités locales ?

Je n’ai malheureusement pas d’endroit à conseiller pour les spécialités locales car finalement, c’est tellement cosmopolite qu’on mange de la nourriture qui vient de tous les pays sauf d’Angleterre 🙂 Par contre un truc à goûter absolument pour le petit déj ou le « tea time », ce sont les scones avec de la clotted cream et de la confiture (de framboise ou de rhubarbe si possible).

Un conseil pour les Français qui voudraient venir travailler ici ?

Le conseil que je donnerais à quelqu’un qui veut venir travailler à Londres serait: de trouver un boulot avant d’arriver, ou bien d’avoir BEAUCOUP d’économies, parce qu’en fait ce n’est pas si facile que ce qui se dit de trouver un travail à Londres (encore pire si on ne parle pas bien anglais) et Londres c’est quand même super cher, surtout les transports.

Deuxième conseil: Faut se motiver et prouver qu’on en veut, parce que des étrangers qui cherchent un travail, ce n’est pas ça qui manque.

Et dernier conseil: prendre rendez-vous le plus tôt possible avec un job center pour avoir son numéro d’assurance parce que sans lui, on ne peut pas travailler (sauf illégalement mais ce n’est pas conseillé 🙂

london2

Ce qui te manque le plus de France ? Le fromage.

Ce qui te manque le moins ? La mentalité fermée de beaucoup de gens et leur manque de courtoisie.

Des projets pour l’avenir ?

Mes projets voyages: je compte retourner à New York pour une période de trois mois au printemps. J’y serais bien restée plus longtemps en fait mais le visa touristique c’est 3 mois maximum et sinon c’est galère. Mon rêve, c’est aussi de visiter l’Amérique Latine en mode aventure sac à dos mais bon ça, ce n’est pas pour tout de suite…

Une anecdote amusante avec les locaux ?

Les « Hello my love » ou les « How are you doing sweetie? » en rentrant dans une boutique…ça m’a assez surprise au début mais on s’y habitue vite.

Tags: , ,

Londres, une ville résolument optimiste

Posted by admin on novembre 12, 2013
Europe, Londres / No Comments

Londres séduit toujours autant de Frenchies et Thomas en fait partie. Son expérience en inspirera peut-être certains…

Qu’est ce qui t’a motivé à partir à Londres ?
Je suis venu à Londres dans le cadre de mon travail afin de lancer les opérations au Royaume-Uni. Il s’agissait d’une opportunité de détachement pour 24 mois que je trouvais très tentante et je l’ai donc saisie.
Ce qui était prévu à l’origine pour être un détachement de deux ans s’est prolongé pour une durée indéterminée.
J’avais déjà habité Londres lors de mon adolescence et en avais gardé un bon souvenir, je n’avais donc pas d’appréhension particulière à y revenir.

chelsea

Peux tu résumer en 3 mots ce que tu aimes le plus ici ?
Tolérance, Optimisme, Sécurité

Tolérance : je ne pense pas que cela soit exclusif à la culture britannique ou anglo-saxonne, mais je trouve toujours très intéressant que l’on considère les échecs ou ratés professionnels comme étant très formateurs et non pas une mise au rebut d’office.

Optimisme : que l’on partage ou non leurs vues sur la situation économique, l’optimisme étant le plus souvent de mise à Londres, les restaurants, bars et cafés sont pleins ce qui fait que la ville est toujours très animée et rarement morose.

Sécurité: certes, ce n’est pas aussi tranquille que la Suisse par exemple, mais bien qu’étant une capitale assez « classique », je n’ai jamais eu de problèmes à déplorer, même en prenant le métro très tard le soir. Il y a bien comme dans toute grande ville des quartiers qui ne sont pas des plus calmes, mais dans l’ensemble, je trouve qu’il règne tout de même un sentiment de sécurité.

As tu déjà vécu à l’étranger avant ? Si oui, qu’est ce que tu as le plus apprécié dans chacune de ces expériences ?
J’ai vécu la plus grande partie de mon enfance en Amérique latine et de mon adolescence dans plusieurs pays en Europe.

Je pense que ce que j’en ai le plus gardé est une grande volonté de découvrir d’autres cultures, langues, modes de pensées, etc. et un goût du voyage. Je n’envisage pas de partir en vacances dans une contrée lointaine sans me documenter sur les coutumes locales pour tenter de les découvrir par exemple.
L’apprentissage des langues fut aussi le plus souvent un bon souvenir car, au fur et à mesure de l’apprentissage, cela permet d’ouvrir de plus en plus l’horizon et les résultats sont rapides lorsqu’on est immergé dans le pays.
Je me suis souvent fixé comme objectif plutôt simple, mais Ô combien satisfaisant, de pouvoir regarder un film de bout en bout en ayant compris l’intrigue mais sans avoir mal à la tête au générique de fin 

Quels sont les endroits que tu recommandes à voir ou les choses à faire absolument à Londres / au Royaume-Uni ?
Comme de nombreux autres pays, l’Angleterre est une contrée riche d’Histoire et chaque ville possède ses histoires locales plus ou moins légendaires.

Canterbury et Warwick sont de très belles villes médiévales et parfois, des joutes sont organisées dans le château de Warwick qui valent le déplacement. Pour les aficionados de Shakespeare, Stratford-upon-Avon sera incontournable et pour ceux préférant les paysages, je recommande fortement le Lake District dans le Nord du pays mais aussi les Cornouailles au Sud.

warwick avenue

Un endroit à recommander pour goûter les spécialités locales ?
Greenwich dans la banlieue Est de Londres est un de mes lieux préférés du grand Londres. On peut y accéder en bus, métro, etc. mais je préfère encore m’y rendre en bateau avec une des navettes fluviales qui tournent fréquemment sur la Tamise. Il y a certes l’Observatoire et le Old Royal Naval College, mais en allant vers le marché, on tombe sur une partie de Londres encore très préservée avec de nombreux pubs et un des rares « Pie and Mash Restaurant » de Londres qui se spécialise dans cette recette traditionnelle de la capitale londonienne.

Autrement, en plus d’être dans le quartier médiéval de Londres, un tour à Borough Market qui regorge d’étals le samedi permet toujours de faire le plein de fromages, charcuteries et pains typiquement anglais et de manger sur le pouce sur un des bancs en face de la Tamise.

english breakfast

Quel conseil donnerais tu à un Français qui souhaite venir travailler ici ?
D’après mon expérience aussi bien d’un côté de la barrière que de l’autre (j’ai recruté pour mon employeur précédent mais j’ai aussi été recruté pour mon poste actuel) les recruteurs et employeurs en Angleterre se basent beaucoup plus sur l’expérience que sur le parcours académique. Dans la majeure partie des sociétés, venir d’une  école réputée est certes un avantage, mais aucunement une garantie d’embauche. Tandis qu’en France il peut s’agir d’un critère fondamental du processus de recrutement, en Angleterre, l’expérience du postulant sera le critère déterminant et sa formation sera évoquée mais sans s’y attarder outre mesure.

En outre, le tissu économique local est assez morcelé avec nombre de petites à moyennes structures qui composent une grande partie des offres d’emploi et, pour un « non-local », l’adaptabilité et l’autonomie du postulant seront aussi des critères essentiels. Il va sans dire que l’anglais courant est aussi indispensable, mais je suis sûr qu’en choisissant Londres comme destination cela n’est pas une surprise.

london parks

Qu’est ce qui te manque le plus de France ? Et ce qui te manque le moins ?
Deux de mes passions se combinent et sont ce que qui me manque le plus : mes proches (familles et amis) et le partage de la table. De par mes goûts et mes racines, la cuisine est un des piliers de ma culture et partager ce moment en famille et entre amis est toujours un moment important pour moi. Ne pas pouvoir le faire aussi souvent que je le voudrais est une des parties difficile de l’expatriation, quel que ce soit le pays.
Non pas que l’on ne trouve pas d’excellents produits ou d’amis en Angleterre cependant!

Ce qui me manque le moins : les grêves  

Des projets pour l’avenir ? Envie de rentrer en France, de tenter un autre pays ?
Pas de projets à ce jour. Mon expérience m’a appris à ne pas trop me focaliser sur un pays/poste ou un autre, mais à saisir les opportunités qui se présentent lorsqu’elles surgissent au bon moment. Il sera toujours temps de juger à ce moment-là.

Donc envie de rentrer en France, oui, un jour, mais pas tout de suite. Un autre pays ? Pourquoi pas, cela me tente en effet bien et j’ai acquis depuis mon enfance une véritable bougeotte…

Quelque chose qui t’a particulièrement surpris dans le pays ?
Malgré plusieurs années dans le pays, je dois dire que je continue à être surpris et perplexe devant de nouvelles expressions. La langue anglais en compte de nombreuses et certaines peuvent être vraiment très imagées : « it’s another keetle of fish » (c’est très différent), « about as useful as a chocolate tea pot » (véritablement inutile), etc. Je me souviens d’une de mes premières réunions de travail dans le Nord de l’Angleterre où mon interlocuteur en faisait amplement usage et d’où je suis sorti avec plus de questions que de réponses.

 

Tags: , ,