vivre à berlin

Berlin, spacieuse, abordable et arty

Posted by admin on décembre 10, 2013
Europe / No Comments

Berlin fait souvent la une des journaux, une capitale européenne à taille humaine, avec des loyers encore abordables qui attire des jeunes du monde entier. Fred nous raconte pourquoi il est parti s’installer là-bas.

Qu’est ce qui t’a motivé à partir à Berlin ?

Quand j’y repense, je sais que j’avais très envie de partir juste après mes études, mais j’ai eu la chance d’être embauché à la fin de mon stage de fin d’études. La vie a suivi son cours, et je suis resté à Paris pendant quatre ans. Le reste est une longue histoire, mais j’ai perdu mon travail à la fin de l’année dernière, et j’ai tout simplement décidé de venir tenter ma chance ici. Je suis donc installé ici depuis le mois de juin, et pour l’instant je m’y sens très bien.

J’avais déjà visité la ville à trois reprises, lors de vacances ou de weekends entre amis, et au retour de chacun de ces séjours, je me suis toujours dit que je me verrais bien poser mes valises là-bas, un jour… Si mon départ s’est plus ou moins fait sur un coup de tête, je sais que la destination était déjà toute trouvée.

alexanderplatz berlin

 

Peux tu résumer en 3 mots ce que tu aimes le plus ici ?

Liberté, sérénité, créativité.

Avais tu déjà vécu à l’étranger avant ? Qu’est ce que tu as le plus apprécié dans chacune de ces expériences ?

J’ai vécu une année d’échange universitaire à Bristol en Angleterre. J’avais à peine 18 ans, et avec le recul, je sais que cette expérience m’a énormément fait grandir, et qu’elle fait aussi partie des raisons pour lesquelles je suis aujourd’hui expatrié. La chose la plus importante que j’ai retenu de cette année, c’est que je n’étais pas « obligé » de passer le reste de ma vie en France. J’ai réalisé que j’avais le choix. J’ai grandi dans un petit village de 600 personnes en Champagne-Ardennes, donc autant te dire que l’expatriation était pour moi une idée assez lointaine, vers laquelle personne ne m’a jamais poussé, que ce soit mon entourage ou mes professeurs…

Deux de mes colocataires (français) de l’époque sont restés faire leur vie sur place à la fin de cette année d’échange, et j’étais à deux doigts de les suivre… la raison l’a emporté, et je suis rentré en France pour poursuivre mes études. Pas de regrets, mais j’aime essayer d’imaginer où est ce que je serais aujourd’hui si j’étais resté (le premier vit aujourd’hui en Pologne, et l’autre en Irlande…).

En dehors de cette année d’échange, j’ai beaucoup voyagé (principalement en Amérique du Nord et en Europe), mais je n’ai jamais vécu ailleurs qu’à Paris, ces huit dernières années.

 spreepark

Quels sont les endroits que tu recommandes à voir ou les choses à faire absolument à Berlin ?

Je ne suis ici que depuis quelques mois, et j’ai moi même encore beaucoup d’endroits à découvrir 🙂 Voici quand même quelques adresses, en vrac :

Tempelhof : c’est un ancien aéroport qui a été reconverti en parc. L’espace est vraiment immense (c’est un parc de la taille d’un aéroport, essayez d’imaginer), et pour moi qui adore faire du vélo, c’est l’idéal : le goudron des anciennes pistes d’atterrissage est lisse et parfait pour aller le plus vite possible, sans circulation, ni feu rouge. Mais si vous n’aimez pas le vélo, vous pouvez toujours y faire un barbecue, jouer au frisbee ou boire une bière installé dans les chaises longues du biergarten central.

le musée Helmut Newton : passage obligatoire pour tous les amateurs de photographie. L’exposition permanente retrace tout le travail de ce grand photographe allemand, dont le travail continue encore à influencer la photographie de mode telle qu’elle existe aujourd’hui. Un vrai monument.

les bords de la Spree (partie est) : il n’y a pas vraiment de parcours en particulier, mais vous pouvez commencer par l’East Side Gallery (en plein air, métro Warschauer Strasse) et continuer à pied vers l’est pour rejoindre Treptower Park. C’est un énorme espace vert au coeur duquel se cache un ancien parc d’attraction qui a été laissé à l’abandon. Débrouillez vous pour passer les barrières de sécurité et explorez ce parc fantôme…

berlin parcs

Un endroit à recommander pour goûter les spécialités locales ?

La spécialité la plus locale que j’ai goûtée ici pour l’instant n’est pas très exotique : bratwürst et bretzels fourrés au beurre, pour l’Oktoberfest… Donc voici quelques unes de mes adresses « alternatives » d’amateur de streetfood :

currywurst : tout le monde vous parlera du Curry 36 (Mehringdamm), mais sa file d’attente peut facilement durer plus d’une heure… celui qui se trouve sous le métro Eberswalder Strasse est beaucoup moins convoité, et il est tout aussi bien.

burger : essayez au moins une fois le Burgermeister (métro Schlesisches Tor), mais si la file d’attente vous décourage, je peux vous recommander sans problème Schiller Burger (métro Boddinstrasse)

döner : je crois que la file d’attente du Mustafa Gemuse Kebap (Mehringdamm) pourrait dépasser les frontières de la ville… Je n’avais jamais vu quelqu’un prêt à attendre plus de deux heures pour un simple döner. Ceci dit, il y est vraiment excellent. Petit secret d’initié : il en existe un deuxième, beaucoup moins couru, avec une recette identique, dans un autre quartier de Berlin…

prater biergarten

 

Quel conseil donnerais tu à un Français qui souhaite venir travailler ici ?

Je sais que j’ai eu énormément de chance, mais je ne connaissais personne ici avant d’arriver, et j’ai réussi à m’installer (trouver un travail et un appartement) en moins de deux mois, malgré un niveau d’allemand plutôt… léger. La ville est tellement internationale que la langue n’est pas une barrière : quasiment tout le monde parle et comprend l’anglais. Le fait de ne pas parler allemand ne doit pas vous freiner si vous avez envie de tenter votre chance à Berlin (cependant, je ne saurais pas dire si c’est aussi le cas dans les autres grandes villes d’Allemagne).

Qu’est ce qui te manque le plus de France ?

Mes potes, bien entendu, et la beauté de Paris. Mais en dehors de ça…

Et ce qui te manque le moins ?

Paris devient une ville de plus en plus stressante, de plus en plus chère, et de moins en moins accueillante pour les jeunes. La qualité de vie en général est définitivement meilleure ici.

Les projets pour l’avenir ? Envie de rentrer en France, de tenter un autre pays ?

Je pense rester ici au moins jusqu’à l’été prochain, puis je verrai si je reste ou non. Je suis assez mauvais pour faire des plans à long terme (et même à court terme), donc je préfère ne rien planifier, et y penser au moment voulu… J’ai encore plein de choses à faire ici, et l’idée même de penser à une date de retour est assez étrange pour l’instant.

Si je devais quitter Berlin, je sais que je ferais en sorte de ne pas revenir à Paris, et que je crois que je tenterais ma chance à New York… mais ça c’est encore une autre histoire.

Quelque chose qui t’a particulièrement surpris dans le pays ?

J’ai croisé énormément de jeunes (comprendre « qui ont moins de 30 ans ») qui viennent de partout dans le monde et qui, comme moi, sont venus tenter leur chance à Berlin. Au fil des conversations, on peut retrouver une sorte de fil rouge qui lie toute cette génération, qui déborde d’idées et d’énergie, mais qui semble penser que leur ville d’origine n’était pas faite pour eux. Beaucoup croient que Berlin leur permettra de concrétiser leurs idées ou de trouver leur voie, et j’en fais définitivement partie…

 

Tags: ,